Programmation neurolinguistique : comment communiquer sereinement avec les autres

La programmation neurolinguistique n’a pas très bonne presse. On l’associe souvent aux techniques commerciales un peu abruptes que développent les vendeurs pour nous convaincre d’acheter. Mais les outils de la PNL ont une réelle utilité, notamment pour améliorer notre communication avec les autres.

PNL comment communiquer sereinement avec les autres

Dans ce second article du défi, nous allons explorer la programmation neurolinguistique et découvrir quelques exercices pour améliorer nos relations avec les autres.

J’ai découvert cette technique tout récemment et je suis étonnée des effets positifs sur ma communication. Le manque de confiance en moi et le stress avaient des effets néfastes sur mes relations avec les autres. Je doutais beaucoup de moi et je me sentais beaucoup critiquée, rabaissée, au point de limiter mes interactions et le COVID n’a pas aidé !

Je vous propose donc de partir à la découverte de cette technique pleine de bonnes ressources et de vous partager quelques outils pratiques.

Définition de la programmation neurolinguistique

On peut définir la programmation neurolinguistique comme une collection d’outils qui permettent de décrire l’expérience humaine et ses modes de communication.  Toute situation relationnelle peut bénéficier des apports de la PNL.

L’observation des comportements se fait à l’aide de grilles de lecture permettant d’élaborer des stratégies de recadrages. C’est un puissant outil d’observation et d’intervention.

L’intention principale est d’explorer le fonctionnement de l’esprit humain. Elle trouve ses ressources dans l’expérience et leurs manifestations visibles. Son ambition est d’aider les personnes à trouver en eux même les ressources pour atteindre leurs objectifs, créer des changements positifs et être plus en phase avec soi-même et les autres.

On peut dire très simplement que la programmation neurolinguistique est un trousseau d’outils qui permet d’apprendre, de changer et de mieux communiquer. Elle vise à développer l’efficacité personnelle.

  • Le P pour la « programmation » de la réalité que nous nous créons
  • Le N pour les aspects « neurologiques » et le rôle régulateur du système nerveux sur le fonctionnement de notre corps
  • Et le L pour le « langage », moyen de communication et d’interaction avec les autres.

PNL et communication

La communication est un aspect fondamental de la programmation neurolinguistique.  C’est à partir de nos perceptions personnelles de la réalité qui nous entoure que nous interagissons avec les autres. 

Et l’un des buts de la PNL est de nous aider à élaborer notre carte du monde la plus riche possible en choix et en perspectives.  Notre vision du monde est unique et elle peut être modifiée en agissant sur nos émotions et nos souvenirs.

En ayant une meilleure connaissance de soi-même, nous pouvons acquérir une meilleure connaissance des autres. Elle rend ainsi notre communication plus claire et efficace.

La pratique de la PNL nous permet de plus facilement identifier les méthodes de communication utilisées et d’adopter le même niveau de langage.

Il est normal d’avoir des points de vue différents et de ne pas ressentir les choses de la même manière que les autres. Le savoir et le comprendre permet d’améliorer ses relations.

Mais ne vous mettez pas trop la pression, soyez compatissant envers vous-même. En PNL, l’erreur n’existe pas. Si la réponse qui est arrivée ne correspond pas à vos attentes, pas de panique, c’est juste une autre façon de voir les choses, un autre chemin possible. L’idée est de clarifier, de préciser les choses pour être sûr que le message est bien passé.

Évitez de juger les autres en les mettant dans des cases. Distinguez l’identité de la personne de ses comportements dans ce contexte précis. On n’a pas besoin d’être d’accord avec quelqu’un pour être apaisé vis-à-vis de lui, on a juste besoin de comprendre pourquoi il dit ce qu’il dit.

Fixez un objectif précis du but à atteindre par votre communication : 

  • Quel message voulez-vous faire passer ? 
  • Quel est l’élément important qui doit rester en tête de l’interlocuteur ?
  • À quoi voulez-vous arriver ?

Ne vous dispersez pas et soyez focus sur ce que vous voulez obtenir.

Le but 1er de la communication est de se construire ensemble même dans le conflit.

programmation neurolinguistiquePNL comment communiquer sereinement avec les autres
PNL comment communiquer sereinement avec les autres

Exercices de PNL 

1. Trouvez votre canal VAKOG

VAKOG est un code universel qui définit le canal préférentiel de communication d’une personne.

  • V : visuel
  • A : auditif
  • K : kinesthésique
  • O : olfactif
  • G : gustatif

Chacun navigue sur ces 5 canaux de communication, mais on a tous une préférence, un canal avec lequel nous sommes plus aptes à construire notre communication. 

Pour détecter ce canal, il va falloir écouter et observer.

Quels mots utilise la personne ?

  • Plutôt visuel : regarder, montrer, voir, c’est lumineux ici, utilisation d’expression imagée…
  • Auditif : parler, entendre, écouter, des nuances de volume comme fort, faible…
  • Kinesthésique : mots évoquant des sensations comme lourd, léger, ressentir, il fait chaud aujourd’hui et que cette sensation est agréable….

Vous aurez, à partir de là, une idée du canal préférentiel de votre interlocuteur. Vous pouvez adapter votre discours en utilisant du vocabulaire similaire, facilitant ainsi la transmission de vos messages.

2. Établir un 1er contact positif

On dit souvent que la première impression est primordiale. L’image que l’on construit à ce moment de la personne conditionne la relation qui s’établit.

Une mauvaise première impression peut détruire une histoire avant même son commencement.

Le tout 1er contact est principalement sensoriel : démarche, expression, postures… Puis les mots apportent des précisions.

Pour favoriser un premier contact positif, il est conseillé de :

  • Respecter la distance personnelle : en effet la distance que met notre interlocuteur entre lui et nous le place dans une situation confortable, facilitant l’ouverture et la poursuite des échanges.
  • Synchroniser son comportement. En adoptant des rythmes similaires, comme en adoptant le bon canal de communication VAKOG, les conditions deviennent favorables à une bonne communication. Attention cependant à ne pas singer l’autre, au risque de détériorer les échanges.

Il s’agit cette fois encore d’observer et de se rapprocher de la façon d’être de notre interlocuteur sans juger ou évaluer la qualité des comportements de l’autre.

3. Jeux de rôle : Se mettre à la place de l’autre

Se mettre dans la peau de notre interlocuteur permet de comprendre ce qu’il vit. Cela permet de donner du sens à sa communication et à sa manière de parler. 

On peut comprendre pourquoi il pense de cette façon.

  • Prenez en compte son histoire
  • Ce qu’elle a vécu
  • Ce qui lui arrive
  • Les enjeux de la situation

On peut ainsi comprendre pourquoi elle se comporte de cette manière et pourquoi la communication peut être compliquée.

Accueillez, reconnaissez, soyez à l’écoute de la personne. Cela vous aidera à facilement désamorcer la situation, surtout si la relation devient conflictuelle. Reconsidérer l’autre permet d’instaurer une nouvelle dynamique relationnelle.

Mais il faut se sentir et être en mesure de le faire.

N’hésitez pas à partager avec moi vos reflexions en commentaires.

✨ Positivement ✨

blog sérénité et bien-être

Inscrivez vous à notre Newsletter

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😉

20 réflexions sur “Programmation neurolinguistique : comment communiquer sereinement avec les autres”

  1. Bonjour, merci pour cet article très intéressant, cela me permet de mieux comprendre la PNL.. Très à la mode mais que l’on connaît peut tout de même.

  2. Merci pour cet éclairage sur la PNL, cela fait longtemps que j’ai envie de me pencher sur le sujet mais que je ne saute pas le pas ! Aurais-tu des livres à conseiller ?

    1. oui avce plaisir, voici ceux que j’ai lu:
      – Le grand livre de la PNL de Catherine Cudicio
      – et les 50 exercices de PNL du même auteur
      – Pouvoir Illimité d’Anthony Robbins
      et la PNL pour les nuls j’aime beaucoup cette série d’ailleurs, facile d’accès et pertinente dans les informations
      Tu me diras s’il y en a un qui te donne envie

  3. Je trouve cette approche de la PNL très subtile et cela permet de comprendre très vite les effets d’une telle approche … cherchez à comprendre son interlocuteur afin de mieux communiquer selon ce qui lui sera important … Bel article que je vais partager …

  4. je confirme que pour moi la PNL, m’a permis de me mettre à la place de l’autre personne, et de me dire que l’on ne réagit pas tous pareil. en plus, on a pas tous les mêmes définitions derrière chaque mot. Le canal est très important, et aucun des membres de ma famille n’a le même !

Laisser un commentaire